Compagnie viking du IX-Xème siècle
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Archerie et northmen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
asbrynjulf
Admin
avatar

Nombre de messages : 1099
Localisation : Metz
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Archerie et northmen   Mer 20 Aoû - 12:55

Bon voici un petit post pour étudier un peu l'arc chez les scandinaves : type d'arc, flèches, emploi,....

quelques sites pour commencer :

http://www.strongbowsaga.com/showwik.asp?WikID=38

en voici une traduction sommaire réalisée avec l'outil linguistique GOOGLE (C'est un peu du charabia, mais c'est fait en 30 secondes : promis j'édite prochainement le message pour le rendre intelligible)

Viking utilisation du tir à l'arc :

Halfdan Hroriksson, le jeune Danois qui est le personnage central du Strongbow Saga, est un archer. Dans quelle mesure les Vikings utilisaient-il le tir à l'arc, en particulier en temps de guerre? Pour répondre à cette question, nous pouvons examiner des preuves archéologiques ainsi que les "comptes-rendus" de guerre vikings.

Les preuves archéologiques
Relativement peu d'articles en bois onr survécu à l'époque des Vikings. À moins d'être conservé par hasard dans un environnement où peu ou pas d'oxygène était présent [1], les objets en bois des précédentes périodes ont eu tendance à se détériorer, laissant peu de preuves archéologiques pour les historiens modernes. Ainsi, bien que les armes aient été généralement enterrés avec leurs propriétaires dans leurs tombes des guerriers païens de l'ère viking, [2] et que de nombreuses sépultures Viking contiennent des pointes de flèches en métal, (ce qui suggère que des arcs et des flèches ont probablement été enterrés dans la tombe), très peu de pièces d'archerie de l'ère viking ont survécu. Cependant, quelques trouvailles archéologiques ont été faites en Scandinavie d'archets datant de l'ère Viking, ainsi qu'antérieurs à la période viking. Pris ensemble, ils montrent non seulement que les arcs ont été utilisés par les peuples scandinaves, avant et pendant l'ère viking, mais également apporter la preuve de la nature et la puissance du matériel d'archerie Vikings.

Les vestiges des archets qui remonte à l'âge de pierre ont été découverts au Danemark, et des arcs réalisés dans la forme classique longbow et les proportions, de l'orme, ont été découvertes au Danemark et en date de l'âge du bronze. L'un de ces longbow, trouvé sur l'île danoise de Sjealand, a été daté à environ 2800 av. Un autre, trouvé à Viborg au centre péninsule du Jutland, a été daté entre 1500 et 2000 av.

Avant l'ère viking, les tribus germaniques parfois célébré victoires sur des ennemis en jetant leurs ennemis vaincus "capturés armes et des engins dans des lacs ou des tourbières comme une offrande à leurs dieux. L'un de ces offrir - un navire rempli d'armes et coulé dans une tourbière comme un voto aux dieux, datant du IIIe siècle après JC - a été découvert à Nydam, près de l'extrémité sud de la péninsule du Jutland. Le Nydam fourni un navire particulièrement riche archéologique de trouver une histoire du tir à l'arc de vue, car il contient un total de trente-six partielle et complète des arcs. La plupart ont été classiquement proportions longbows, dont certains ont plus de six pieds de long, fait de bois différents, y compris l'if. Les membres de quelques-unes des longbows ont été affinées avec embout nocks fer, apparemment pour permettre à l'avant d'être utilisé comme un couteau près armes si un ennemi s'est clôturée par l'archer.

Deux arcs trouvée dans les sépultures ère Viking fournir des preuves archéologiques de types d'arcs effectivement utilisés par des guerriers vikings. Les deux sont grands, en forme classique et proportionnée longbows de l'if. Une, trouvée à Ballinderry en Irlande, est de six pieds un pouce de long. L'autre, trouvée dans une sépulture à Hedeby dans le sud du Danemark, de six pieds trois et un demi-pouce de long. Ce dernier arc est suffisamment bien conservés pour permettre d'estimation, de sa taille et les proportions, que sa puissance est probablement une centaine de livres - un puissant arc, en effet.

Contemporary compte des preuves
Comptes des Vikings utilisation des archets dans la guerre, écrit au cours de l'ère viking, également apporter la preuve des Vikings l'utilisation du tir à l'arc. Ces comptes contemporaines proviennent de trois principaux types de matières de source: comptes rendus écrits de la guerre avec les Vikings par les peuples qui ont combattu les lois scandinaves datant de l'ère viking, et les sagas, les Vikings eux-mêmes des histoires de leurs héros et de leur histoire. [3]

Francs détaillée contemporain existe des descriptions de l'année-long siège de Paris par les Vikings au cours de 885 et 886. Au cours de cette longue lutte, le Viking l'armée a été décrit par les Francs, non seulement en utilisant des techniques sophistiquées siège, comme les mobiles employant des tours de siège contre les Francs »fortifications, mais aussi lourds de pluie tir à l'arc feu sur les défenseurs à l'appui de leurs assauts contre eux .

Fin ère Viking lois de la Norvège et la Suède libre précisé comment les propriétaires sont tenus de répondre lorsque convoqué à un grand rassemblement des armes. En plus de donner une lance, épée ou de hache et un bouclier, chaque guerrier devrait être armé d'un arc et des flèches.

C'est dans les différentes sagas, cependant, que l'on trouve le plus des descriptions détaillées des Vikings l'utilisation du tir à l'arc.

Lorsque les combats sur terre, généralement Viking armées ont combattu sur pied dans l'infanterie, dans une étroite formation connu sous le nom de bouclier un mur. La Heimskringla, une compilation XIIIe siècle, tirées de nombreuses sagas plus tôt sur les différents rois de la Vikings Scandinaves, ou Norvégiens, contient plusieurs descriptions de la façon dont le tir à l'arc a été utilisé dans les formations mur bouclier. Par exemple, dans l'histoire de Saint Olav, qui est né en 995 et la Norvège a décidé de 1015 à 1030 après JC, l'attaque d'un mur bouclier Viking formation est décrite comme suit:

"[T] hey qui était frappé avant tout les coups, elles qui étaient prochaine poussée de lances, et qui se sont tous derrière, tourné avec des lances ou de flèches ou jeter des pierres ou à la main ou axes javelots." [4]
À la bataille de Stamford Bridge dans le nord de l'Angleterre en 1066 après JC, un Viking armée dirigée par le roi norvégien Harald Hardrada a été atteint par une armée anglaise composée de deux unités d'infanterie et de cavalerie. La Heimskringla donne un compte rendu détaillé de la façon dont le Roi Harald, a noté un chef de guerre viking, disposées son armée pour faire face à la menace de charges de cavalerie. Il a ses guerriers disposés dans un mur de bouclier qui a été "long et pas d'épaisseur", et a chargé le Roi qu'ils "qui se fixe avant leur lance puits dans la terre et le tour des points en vue des coureurs seins, dans le cas où ils monter dans sur nous et qui ils sont au deuxième rang fixe leurs points de vue lance les chevaux "seins". Les archers dans l'armée ont été organisés derrière, par la maison guerriers du roi et de son allié, Tosti le Jarl, formant une réserve mobile. [5]

Le volume des flèches de feu et lancé des missiles au cours de batailles typique Viking était apparemment grand. Le compte d'une bataille en 961 AD entre danois et norvégien Viking armées stipule que «flèches et des lances et toutes sortes d'armes de tir volaient comme en couche épaisse comme la neige dérives." [6] Le roi de Norvège, Hacon le Bon, a été tué par un ennemi flèche au cours de la bataille.

King Hacon n'est que l'un de plusieurs rois ère Viking tué par le feu ennemi avant. D'autres incluent roi danois Harald Bluetooth, tué dans une embuscade de l'an 986 AD, après une journée de combat pas la mer à l'encontre de son fils rebelle, Svein Mostelle. Le Roi Harald ont débarqué à réchauffer lui-même à un incendie après la bataille, et l'un des partisans du Sveins glissée près par les bois environnants et tué le roi danois avec une flèche bien placée. Le roi norvégien Harald Hardrada minutieux plans de bataille lors de la bataille de Stamford Bridge - décrites ci-dessus - échoué, et son armée a été vaincue de manière décisive, après il est tombé avec une flèche à travers la gorge, et seulement quelques jours plus tard, le roi anglais qui lui avait défait , Harold II d'Angleterre, a été vaincu et tué à la bataille de Hastings, après avoir été frappé à l'œil par une flèche lancée par un archer Norman. [7]

La guerre en mer au cours de l'ère viking dépend fortement de missiles sur le feu. Viking navires n'ont pas été conçus pour battant, un style de la guerre navale à long favorables dans la Méditerranée. Au lieu de cela, en navire à navire de combat, les Vikings des navires ont été utilisés comme plates-formes de leurs équipages qui a lancé lourds salves de la flèche et le javelot le feu sur eux. Une fois les navires fermés les uns avec les autres, leurs équipages ont continué la lutte de part et d'embarquement à part le combat.


Dernière édition par asabrynsulf le Jeu 28 Aoû - 17:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
asbrynjulf
Admin
avatar

Nombre de messages : 1099
Localisation : Metz
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: Archerie et northmen   Mer 20 Aoû - 12:55

Par la suite, époque médiévale, les armées, l'avant n'était généralement pas considéré comme un «noble» d'armes. Les hommes qui sont de moindre rang social, et souvent trop pauvres pour s'offrir le plus cher armes et armures avec la noblesse qui étaient équipés, en général composés les éléments de tir à l'arc médiévale armées. Parmi Viking armées, toutefois, même les rois ont combattu avec des arcs. Par exemple, à la grande bataille de la mer Skold en l'an 1000, lorsque le roi Olav norvégien Trygvasson a été accaparé par ses ennemis et tué, pendant la longue journée de bataille Roi Olav combattu le plus souvent de la visibilité arrière arrière de son grand navire de guerre le long serpent, à tour de rôle jeter des lances et des flèches de tir à ses agresseurs.

En 1098 AD, une flotte Viking norvégien dirigé par le roi Magnus Barefoot est opposé, le long de la côte du pays de Galles, par une armée Norman. L'un des commandants de Norman, le comte de Shrewsbury, à cheval le long bord de l'eau pour obtenir une meilleure vue à la flotte Viking debout au large. The Earl était - il a cru - bien protégés par des armures mail et son bouclier. Toutefois, le roi Magnus et l'un de ses guerriers tourné avec leurs arcs non à son visage. Bien que sans aucun doute un long coup, étant donné qu'ils tiraient d'un navire en mer, une flèche a heurté le nez sur la barre de Earl's barre et glanced décollage, mais l'autre a frappé le comte de front dans les yeux et l'ont tué.

Cette longue portée, précision de tir exige non seulement des archers qui sont hautement qualifiés, mais aussi des arcs capables de frapper durement à grande distance - arcs similaires, sans doute, à la cent-livre attirer poids if longbow trouvé à Hedeby. De nombreux autres comptes dans les sagas donnent à penser que ces arcs, les archers qualifiés et de les utiliser, ne sont pas rares parmi les Vikings. Par exemple, un compte de la bataille de Bravalla entre danois et suédois Viking armées mentionne plans par des arcs dont les archers sont si puissants leurs flèches percé de boucliers et de pilotage, et divers comptes d'autres batailles décrire flèches piercing boucliers et de tuer les guerriers derrière eux. Les archers étaient un élément important de Viking armées, et par des actes exceptionnels archers - exceptionnellement puissants ou plans précis - ont été examinés par les Vikings en être dignes, en immortalisant le chant et la saga.

Bibliographie
Heimskringla, ou la vie des rois vikings, Snorre Sturlason (Dover Publications, New York 1990; édité par Erling Monsen / trans. AH Smith)

Longbow: A Social et de l'histoire militaire, Robert Hardy (Bois D'Arc de presse 1992)

The Great Warbow, Strickland et Matthieu Robert Hardy (Sutton Publishing 2005)

La saga des Jomsvikings, trans. de Lee. M. Hollander (Univ. of Texas Press 1955)

The Viking Art of War, Paddy Griffith (Greenhill Books, Londres 1995)

Vikings: The North Atlantic Saga, édité William Fitzhugh et Elizabeth Ward (Smithsonian Institution Press 2000)



-------------------------------------------------- ------------------------------

Notes de bas de


[1] Par exemple, de nombreux articles en bois, y compris un ensemble de Viking Longship, ont été retrouvés dans l'enfouissement navire Oseberg en Norvège. Le bois a survécu parce que le navire et tous les dons funéraires et d'autres éléments qui y sont contenues ont été enfermés dans un tumulus de terre cuite dense, qui a scellé le contenu de l'enterrement dans un environnement contenant pratiquement pas d'oxygène, empêchant ainsi le processus normal de décomposition de se produire .



[2] L'inhumation de graves marchandises, y compris les armes, avec le défunt était lié à des croyances païennes scandinaves sur l'au-delà. Comme le Viking peuples progressivement converti au christianisme, la pratique de l'enfouissement graves marchandises avec les morts a pris fin - un malheureux accident, d'un point de vue archéologique.



[3] Certains historiens modernes demandons instamment que des sagas viking être accordé peu de poids en tant que sources de faits historiques sur les Vikings, et ce pour deux raisons. Tout d'abord, certains des sagas contiennent des histoires ou des éléments qui sont clairement mythe ou fantaisie (comme la célèbre histoire de Sigurd et le dragon dans la saga des Volsungs). Deuxièmement, bien que les sagas sont soupçonnés d'avoir été composée à l'origine comme une forme de littérature orale au cours de l'ère viking, et au moment où elles ont été composées aurait concerné des événements contemporains et des personnes de cette période, ou au moins l'histoire récente, les versions écrites des sagas qui survivent aujourd'hui datent d'une époque bien après la fin de l'ère viking - la plus vieille des copies de la plupart des sagas ont été écrites au cours de la treizième siècle. Ainsi, le danger existe que les sagas des descriptions mai refléter plus fidèlement la période où ils ont finalement été mis par écrit plutôt que la période où ils visent à décrire.

Les mêmes arguments ont été faites une fois sur Homère Iliade et l'Odyssée. Les deux seulement existent en forme orale pendant des siècles, avant d'être finalement enregistré sous forme écrite. Homer's Tales, à l'instar de quelques-unes des sagas viking, contiennent de nombreux éléments du mythe et de fantaisie. Les historiens long suggéré que l'ancienne ville de Troie, et l'histoire liées à la ILLiad de sa destruction par les Grecs, ne sont que fiction. Toutefois, des preuves archéologiques continue de fournir de plus en plus de preuves que Homer's Tales décrire avec précision non seulement grands événements, tels que l'existence et la destruction de Troie, mais également, même de petits détails tels que les descriptions de styles d'armes et d'armures de la période. Ceux qui doute de l'exactitude des compositions littéraires orales peut-être pas apprécier que les sociétés avec une tradition de littérature orale accorde une grande importance à la restitution fidèle de contes familiers. Dans une société où une tradition de littérature orale, la marque d'un conteur a été qualifié sa capacité de bien réciter complexe contes connu et aimé par ses auditeurs.

De nombreuses sagas viking décrire les événements historiques qui peuvent être corroborés par d'autres sources. En outre, des preuves archéologiques a également révélé quelques-unes des sagas à être tout à fait précis. Par exemple, pendant des années les sagas qui décrit le Viking découverte de l'Amérique du Nord n'ont pas été par la plupart des historiens comme une fiction. Ces sagas sont maintenant connus pour être fondée sur de vrais événements, toutefois, pour les ruines de ce qui est sans aucun doute un établissement viking, la taille et l'emplacement de celle décrite dans le Vinland sagas, ont depuis lors été trouvé sur la côte Atlantique du Nord de Terre-Neuve .



[4] Heimskringla, ou la vie des rois vikings, par Snorre Sturlason (Dover Publications, New York 1990; édité par Erling Monsen / trans. AH Smith), page 454.



[5] Heimskringla, page 564.



[6] Heimskringla, page 98.



[7] Les Normands étaient les descendants des Vikings qui se sont installés dans l'ouest Frankia autour de l'embouchure de la Seine au cours du siècle. Bien que 1066 par les Normands avaient adopté le style de Francs comme la lutte contre lourdement armés et des chars d'assaut de cavalerie, il reste encore beaucoup de leurs ancêtres vikings à leur sujet, y compris leur utilisation massive d'archers dans leurs armées et leurs Viking Longship navires de type dans lequel leur armée envahi l'Angleterre.
Revenir en haut Aller en bas
asbrynjulf
Admin
avatar

Nombre de messages : 1099
Localisation : Metz
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: Archerie et northmen   Mer 20 Aoû - 13:01

J'enchaîne avec quelques références réunies par Michael I. Stratton pour ceux qui veulent creuser,...

Viking Archery
The following is a short annotated list of resources for those interested in Viking Age archery tackle.
I have found a few other references, but none more significant than these :

Paulsen, Harm (1999) “Pfeil und Bogen in Haithabu”, in Das Archäologische Fundmaterial VI: Wachholtz Verlag, Neumunster. pp 93 – 146, ISBN 3-529-01933-X.
The most recent resource I’ve found. Excellent descriptions of the bows and arrowheads found at Hedeby (Haithabu). Includes information on the performance of reproductions based on the original finds.

Rausing, Gad (?) “The Bow – Some Notes on Its Origin and Development”; Acta Archaeologica Lundensia (Papers of the Lunds Universitets Historiska Museum), Series IN 8o. No 6: Rudolph Habelt Verlag, Bonn A. R., Germany, 177 pp.
Excellent overview of the development of the bow from prehistoric times. Most of the major finds are discussed. Extensive bibliography. It was also published by the Simon Archery Foundation, The Manchester Museum, The University of Manchester, M13 9PL, England. I don’t know why I am missing a date of publication…

Groenman-vanWaateringe, Willy (1984) Die Lederfunde von Haithabu: Karl Wachholtz Verlag, Neumunster (Berichte Uber Die Ausgrabungen in Haithabu, Bericht 21), 70 pp plus tables. ISBN 3-529-1921-6.
Predominately, this paper deals with shoes. However, beginning on page 38, there is a description of the remains of two leather quivers, and a line drawing of one of the reconstructed quivers.

Hoj, Dan (?) Bue Og Pil Fra Danmarks Sten-, Bronze-, og Jernalder.
Unfortunately, this is the only information I have on this book. I have only seen a few pages, sent to me by the author. It has excellent line drawings of the more recent Viking finds. It seems to be primarily aimed at reproducing these bows, and a lot of information is given concerning the tools to make the bows, making bowstrings, etc. The book may be ordered from Danage of Scandinavia, www.danage.dk.

Du Chaillu, Paul B. (1970 reprint of the 1889 edition) The Viking Age: AMS Press, New York; Two Volumes. ISBN 0-404-02187-5.
A very early work. A great deal of the material in the book should be examined carefully before citing it as a reference. However, on page 229, Volume I, there
is a drawing of a wooden quiver and a bow from the Nydam find. The quiver is interesting, but I don’t have any references for wooden quivers continuing into the Viking Age.


Michael I. Stratton
November 3, 2005
Revenir en haut Aller en bas
asbrynjulf
Admin
avatar

Nombre de messages : 1099
Localisation : Metz
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: Archerie et northmen   Mer 20 Aoû - 13:15

Un petit site russe causant d'un biathlon (ski-tir à l'arc) en hivers en mode "living history" :

http://images.google.fr/imgres?imgurl=http://viking-nevo.narod.ru/images/games/2004/bow-shooting1-big.jpg&imgrefurl=http://viking-nevo.narod.ru/eng/games/2004.html&h=350&w=516&sz=59&hl=fr&start=4&um=1&tbnid=_UfyguGX3MozmM:&tbnh=89&tbnw=131&prev=/images%3Fq%3Dviking%2Bbow%26um%3D1%26hl%3Dfr%26sa%3DN

un fabriquant de pointes de fleches histo :

http://www.hectorcoleironwork.com/Arrowheads.html

un autre site assez pointu :
http://www.treheima.ca/viking/VikingEraArrowHeads.html

une pointe histo (piece de fouille)


les deux "perce-mailles" (bodkin) sont de notre période :



les arcs de HEDEBY (Ancien HAITHABU, futur Schleswig) :

http://www.vikingsna.org/translations/hedeby%20bows/
source :
Geibig, Alfred u. Paulsen, Harm: Das archäologische Fundmaterial VI. Die Schwerter aus dem Hafen von Haithabu/Pfeil und Bogen in Haithabu. Neumünster 1999.
Disponible auprès de :
http://www.schloss-gottorf.de/wmh/publikationen.php
(--> Bericht n° 33 dans la liste )
tout aussi interessant :
www.ffc1066.de/pdf_ffc/KG_BGS_V1.pdf

pour ceux qui ont la flemme d'en fabriquer un, il y a des marchands :
http://www.pfeil-bogen.de/mittelal.htm


Dernière édition par asabrynsulf le Mer 20 Aoû - 17:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
asbrynjulf
Admin
avatar

Nombre de messages : 1099
Localisation : Metz
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: Archerie et northmen   Mer 20 Aoû - 14:51

Revenir en haut Aller en bas
asbrynjulf
Admin
avatar

Nombre de messages : 1099
Localisation : Metz
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: Archerie et northmen   Mer 29 Oct - 19:05

trainant sur le forum des guerriers du moyen-age, je suis tombé sur la mention des arc de Nydam (4ème S) region du Schlewig-holstein.

Alors, une petite recherche et hop! (pour commencer) :
http://www.nydam.nu/eng/weaponry.html
Revenir en haut Aller en bas
asbrynjulf
Admin
avatar

Nombre de messages : 1099
Localisation : Metz
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: Archerie et northmen   Ven 8 Jan - 3:12

Une partie de la troupe se met à l'archerie.

Voici les 2 premiers arcs vikings histo :

* un strongbow Hedeby/Haitabu pour OSVIN :
* un "recurve" (hùnbogi) type BIRKA pour OESTERIT :


Donc pour commencer le strongbow :


détails des poupées en "tie with" :





et le "BIRKA"







et le détail de la "poupée" :



Je compte bien d'ici quelques petits mois venir compléter le tableau avec un arc de NYDAM,...

En attendant, je vous posterai la semaine prochaine divers pointes de flèches (douille et soie) et leurs origines archéo,...


Dernière édition par asabrynsulf le Ven 8 Jan - 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
asbrynjulf
Admin
avatar

Nombre de messages : 1099
Localisation : Metz
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: Archerie et northmen   Ven 8 Jan - 4:11

Notre stadwin national s'est fendu d'un carquois type HAITHABU pour l'anniversaire d'OSVIN :

les sources historiques pour commencer :







L'interprétation qu'en font le "franco-flemisch Kontingent" :

http://www.ffc1066.de/pdf_ffc/KG_BGS_V1.pdf

la réalisation de STADWIN :



voici le détail de la pièce de cuir "repoussée" qui a été "rajoutée" (couleur "olive" sur le carquois)



nb : on notera sur la réalisation des "oreilles" un peu plus grande permettant un port "ferme" à la ceinture.

Voici à titre de comparaison deux autres propositions de reconstitutions (dans un cuir vraiment plus fin):




http://www.cordez.de/amc_koecher.html
http://images.google.fr/imgres?imgurl=http://www.per-aspera.de/Koecher%2520und%2520Beutel/Haithabu%2520Koecher%25204.JPG&imgrefurl=http://www.per-aspera.de/Koecher.htm&usg=__y8RVbByYIhFTS1hsyxtWaMxFhF0=&h=300&w=400&sz=44&hl=fr&start=1&sig2=9IaO89NzAh3LC5HJ-Vkzag&um=1&tbnid=ccP2pR8jfaTk4M:&tbnh=93&tbnw=124&prev=/images%3Fq%3Dhaithabu%2Bk%25C3%25B6cher%26hl%3Dfr%26lr%3D%26safe%3Doff%26sa%3DN%26um%3D1&ei=jYhGS4aiBNL-4Ab46_n1Ag
Revenir en haut Aller en bas
asbrynjulf
Admin
avatar

Nombre de messages : 1099
Localisation : Metz
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: Archerie et northmen   Jeu 28 Juin - 3:06

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Archerie et northmen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Archerie et northmen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tournoi d'Archerie Médiévale Pérouges 2014
» Tournoi d'archerie et d'arbalestrie du rassemblement 2015 d'Aigues-Mortes
» Tournoi d'Archerie du rassemblement 2016 d'Aigues-Mortes
» 2016 - Fort Barraux 4ème tournoi d'Archerie de la compagnie Brame-Farine
» Formations Archerie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Frankheim Vikingar :: l'Ultima Thule :: Civilisation :: Armement-
Sauter vers: